Histoire des Montpelliérains

 
27 août 2010.

Montpellier, Esplanade Charles de Gaulle

. En 1780, la Roquelaure - notre Esplanade Charles de Gaulle - compte déjà parmi les allées les plus belles de Montpellier. On y détruit des monuments pour garantir les "bonnes moeurs", et on aime l'idée d'y loger la grande statue de Louis XIV. Mais on y plante toujours des arbres - les fameux Mûriers à Papiers, importés par August Broussonet vers 1700 et, deux cents ans plus tard, Édouard André, le célèbre paysagiste, prend l'allée en main... Roquelaure et l'Esplanade Charles de Gaulle
 
  •  
 
13 novembre 2009.

Les trois Grâces de Montpellier

. Montpellier, place de la Canourgue. On est en 1790. Etienne d'Antoine, sculpteur et aussi créateur de la fontaine des Licornes, lève le voile qui cache sa dernière oeuvre : la statue des trois Grâces de Montpellier. Et c'est le scandale. Entre-temps, la statue des trois Grâces a été déplacée vers la place de la Comédie. La fontaine des Licornes, par contre, est restée fidèle à la place de la Canourgue, toujours plongée dans la considération tranquille de la Cathédrale Saint Pierre. Montpellier, une ville et ses statues
 
  •